Synopsis

La prison civile de Saouaf en partenariat avec le Centre des Arts dramatiques et Scéniques de Zaghouan

Conception et mise en scène : Houda Lamouchi et Sami Jouini

Interprétation : 15 pensionnaires

Ce travail a été conçu en utilisant le rythme, l’expression corporelle et le conte. Il s’agit d’unmonologue qui met à nu les obsessions du prisonnier mais aussi ses souffrancesà l’intérieur de sa cellule,et danssonrapport avec le monde carcéral où les amis ne sont en fait que les ennemis des geôliers.

Dans le monde extérieur, il y a les siens : la mère, le père, le frère et la bien-aimée… Tous ceux qu’il aime, qui lui manquent et pour qui il ressent de la culpabilité.

Il s’agit de montrer la souffrance du prisonnier,exprimée à travers le corps, le rythme et la parole.Tous les moyens de communication permettantledéfoulement et la rupture avec la solitude, offre la possibilité de communiquer aveclegroupe.

Le but est de préserver le détenu de l’engrenage de l’Institution etde lui donner la possibilité de s’exprimer dans un espace d‘enfermement, au sens propre comme ausens figuré. L’objectif est d’amorcer sa réinsertion dans la société, en agissant sur sa conception du bien et du mal,et en le poussant à transformerson agressivité en une énergie positive, notamment dans la création d’un travail artistique.

السجن المدني بصواف

تأليف وإخراج: هدى اللموشي بمساعدة سامي الجويني

عرض يجمع بين الإيقاع والتعبير الجسماني والحكواتي، يجسد معاناة سجين في علاقة بمحيطين اثنين أولهما السجن بما يحويه من سجّان وسجناء فيهم الأصدقاء وفيهم الأعداء وثانيهما أسرة السجين خارج الأسوار  وما يرافق ذلك من مشاعر الندم على ما اقترفه وفيض مشاعر الشوق للوالدين والأخ والحبيبة. يتخذ المكان في العرض أوجه متعددة تراوح بين فضاء سجني مؤسساتي وفضاء آخر يبعث على الطمأنينة وينشد الحرية. فضاءان يتداخلان لعلّ الخيط الرابط بينهما هو فك عزلة السجين من الإقصاء وإدماجه في المجتمع عبر تغيير نظرته إلى الجريمة والعقاب وتخليصه من الدونية.

Video & Photo

1 videos 1 photos