Synopsis

La prison civile de Sousse – Messaâdine, en partenariat avec la Délégation régionale des Affaires culturelles

Texte et mise en scène :   Sadok Ammar

Durée : 60 mn

La pièce traite de la situation des femmes incarcérées, tout en relatant les causes qui les ont poussées dans cet univers carcéral.  L’histoire de chacune d’elles peut constituer un noyau de chant puisé dans lepatrimoine.

Il s’agit d’une véritable descente aux enfers pour tout le groupe. Elles parlent des causes apparentes du calvaire dans lequel elles se trouvent. Ici, il n’est pas question de clamer son innocence, ou de se justifier, mais des’auto-flageller en public.

Et, dans cet ordre d’idées, on continue à disséquer une réalité, celle de la souffrance et des blessures de l’être humain.

L’histoire commence un soir de janvier 2011, avec le poids du passé, les balbutiements de l’avenir et la complainte d’un rêve mort-né.

السجن المدني بسوسة المسعدين

 نص وإخراج: الصادق عمار

« ممثّلون » متمسكون بالحياة يسعون إلى إضاءة كونهم بعد أن انطفأت من حولهم أضواء السجن. يستعرضون الأسباب الكامنة وراء تقييد حريتهم واضطهادهم، يبرزون  الظواهر الاجتماعية والمادية التي عقبت الثورة التونسية خاصة مسألة « الحرقة » وما خلفته من أحزان حيث ابتلع البحر الأجساد والأحلام معا.

عرض يقف عند تشريح واقع السجناء ويراوح بين معاناتهم وأملهم في الانعتاق.

Video & Photo

1 videos 1 photos