Synopsis

La prison civile de Sfax, en partenariat avec le Club Théâtre, Département des femmes

Texte et mise enscène : Ali Boukadi

Assistant mise en scène : Hatem Hachicha

Durée : 40mn

Comment vivent les femmes incarcérées ? Ces prisonnières ont voulu exprimer ce qui les anime et ce qui les hante en vaquant à une activité artistique comme seul moyen d’expression face à l’enfermement et l’exclusion,mais aussi pour lutter contre la routine quotidiennequi tue l’être humain à petits coups jusqu’à en crever.

Un spectacle qui insiste sur un fait important, à savoirla nécessité de la réhabilitationdes détenus, sur les plans psychologique et social. Il s’agit là d’une obligation pour toute Institution pénitentiaire.

Le fait de se pencher sur leurs problèmes nécessite solutions et thérapie.

Or, les artspeuvent être une source,voire l’essence même de cette opération de réhabilitation.

Ainsi, le théâtre constitue un moyen d’expression le plus à même d’aiderà extérioriser les pulsions de colère et de refoulement chez les prisonnières.

السجن المدني للنساء بصفاقس

عرض:

عمل لنادي المسرح بجناح النساء

« مسرحة » معاناة مجموعة من النساء داخل أسوار السجن. سجينات أردن إبلاغ ما يخالجهن من مشاعر وأفكار في عمل فني يقيهن من روتين اليومي خلف القضبان.

 عرض يؤكد على أن تأهيل السجين أو السجينة نفسيا واجتماعيا هو ضرورة لا مناص منها، فرعاية مشاكلهن وقصصهن تستوجب التحقيق والعلاج، ولعلّ الفنون تبدو جوهر عملية التأهيل، ومن ذلك المسرح الذي بدا في هذا العرض عنصر تعبير يساهم في تفريغ شحنات الغضب والكبت لدى السجينات

Video & Photo

1 videos 1 photos